Pour un parlement alsacien

Pour un parlement alsacien


Page 2 sur 41234

Référendum : le FN alsacien montre son vrai visage


Dans le cadre de la campagne du référendum alsacien du 7 avril 2013, le FN vient de tomber le masque : il appelle à voter Non, niant l'identité rhénane et européenne de l'Alsace. Continuer la lecture

Référendum : quelques raisons de plus de voter Oui


L’actualité nous fournit chaque mois de nouvelles raisons de voter en faveur de la fusion de la Région et des Conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Depuis plusieurs semaines, Paris envoie des rafales meurtrières sur tout ce qui touche aux particularismes de l’Alsace. Jugez-en : il y a quelques semaines... Continuer la lecture

La campagne du référendum, c’est parti !


Depuis quelques jours, les militants du mouvement Alsace d'Abord mènent une campagne active en faveur de la fusion de la Région et des Conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Jusqu'au 7 avril 2013, jour du référendum, tout le monde est sur le pont : collage d'affiches, distributions de tracts, réunions. Continuer la lecture

Conseil d’Alsace : réussir demain ce qu’ils ont raté hier


Pourquoi les Alsaciens subissent-ils les mêmes déremboursements médicaux que dans les autres régions alors que notre système de santé est le seul à être équilibré ? Pourquoi n'avons-nous pas eu le synchrotron qui avait été promis à l'Alsace et qui aurait été un extraordinaire atout économique ? Continuer la lecture

Référendum du 7 avril 2013 : OUI à l’Alsace


Le 7 avril 2013, les Alsaciens seront consultés par référendum pour approuver le projet de fusion du Conseil régional et des Conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Cette transformation des institutions, de nombreux Alsaciens l’espéraient et l'attendaient depuis longtemps. Continuer la lecture

Première salve contre le droit local d’Alsace-Moselle


Le régime des corporations obligatoires, en vigueur dans notre région depuis plus d'un siècle, vient d'être déclaré anticonstitutionnel par la haute juridiction de l'État français. Or ce régime, qui a donné satisfaction depuis sa création, a largement fait la preuve de sa supériorité sur le droit commun. C'est grâce aux corporations de métiers que l'artisanat et l'apprentissage des jeunes ont pu, ici plus qu'ailleurs, prospérer depuis des décennies. Continuer la lecture

Page 2 sur 41234